Vous l’aurez compris, en phase essayeuse nous ne sommes plus nous même !

Bah oui, faut nous comprendre aussi on s’sent hyper impuissantes :

Y’a notre cerveau qui veut d’un bébé et notre corps qui VISIBLEMENT ( depuis 1 an ) n’en veut pas !

Mais alors quand y’a cette CONN*** de MATHILDE QUI AU BOUT D’UN MOIS NOUS ANNONCE SA GROSSESSE L’HEURE DEVIENT GRAVE.

On récapitule.

On est là posés avec chéri, on vient de prendre la décision de fonder une famille. On est super heureux. On imagine ce bonheur qu’on ne connaît pas.

3 Jours après, on envoie un petit SMS à Mathilde du genre : » Hello ma chérie Ca te dirait qu’on aille se boire un café vendredi après le taf ? « 

- Vendredi 18h30 – Café bobo -

On annonce à Mathilde notre désir de fonder une famille. Sa réaction : Mais vous êtes malades vous êtes jeunes profitez de la vie.

OK.

6 Mois plus tard, cette même Mathilde vous annonce sa grossesse.

Là on a pas 36.000 Solutions.

Y’a ce désir de lui claquer dans les dents le fait qu’elle est complètement malade, qu’elle est jeune et qu’elle devrait profiter de sa vie.

Et l e désir de lui dit ca fait 1 ans que moi j’y pense tous les jours. Que j’ai claqué un SMIC dans l’achat de Test de Grossesse pour qu’ils finissent tous négatifs. Que j’en ai pas dormi de la nuit à l’idée d’analyser des symptômes que je n’avais pas. Que j’ai stressé pendant plus de 365 jours à me demander pourquoi est ce que bébé ne s’implantait pas. Que je connais tous les forums médicaux, tous les termes, toutes les procédures médicales, toutes les maladies liées aux ovules et que je pourrais me lancer dans une carrière pédiatre tellement j’suis renseignée.

Mais non la seule solution c’est : Oh sérieux ? Je m’y attendais pas. C’est génial félicitations  ma beauté.

( Et dans ta tête tu te dis putin j’espère que j’serais tombée en cloque avant que sa gosse ait le permis.)

Rentrons dans le réel sujet.

On a fait semblant d’être contente malgré un ruisseau de larmes versés dans la douche une fois rentrée à la maison. OK !

Mais comment va t on survivre au suivi de sa grossesse ?

Et bien mes chéries c’est le moment de ressortir toutes vos connaissances ( c’est hyper vicieux je le conçois mais ca vous aidera )

Oui forcément, vous avez atteint une connaissance parfaite durant ces longs cycles. Et vous allez lui en faire profiter, je ne vous cache pas que Mathilde se sentira nulle face à vous. Mais vos conseils l’aideront et votre rôle d’amie rentrera au coeur de l’action.

Ca vous aidera vous aussi, vous allez pouvoir suivre sa grossesse et prendre des notes : Mathilde a acheté toutes ses tenues à 3 mois de couleur rose … CEST UN MEC ( vous vous réjouirez inconsciemment de son malheur mais CHEH j’tavais prévenu ) !

C’est pas terrible je sais mais voyez ca comme une bonne expérience pour vous. Oui on met du temps à tomber enceinte ( je suis à J-3 avant mes règles et tous les symptômes ont disparu ), oui on a de plus en plus de personnes de notre entourage qui deviennent parents… Mais tout le monde va y avoir droit… Même nous

Les premiers temps avec Mathilde se sera dur, se sera hypocrite, mais ca vous aidera à vous aussi. Tout est bon à prendre, vous pourrez parler des symptômes, voir ses etats d’âmes et vous prendrez les bonnes décisions une fois votre tour qui arrivera.

La plupart des filles de mon entourage ( dont ma mère ) sont tombés enceintes dès le premier cycle.. Je suis l’exception à la règle mais croyez moi parfois je suis contente d’être la petite souris observatrice qui ne fera pas les mêmes erreurs..

Courage, restez belles, restez fraîches mais surtout restez vous même ( et s’il faut couper un peu les ponts avec Mathilde pour se redonner confiance vous le faite ! )

Bisous mes petits chats

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par enviedetreparents
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Le Blocage des Essayeuses

Que celle à qui on a pas dit  » T’es en train de te créer un blocage c&rs…